Titulaire d’une licence de droit, et après des études d’accordéon au CRR d’Avignon, Rémy Bres-Feuillet étudie le chant lyrique au CNRR de Marseille où il perfectionne sa technique vocale auprès de Magali Damonte ainsi que Mareike Schellenberger au CRR d’Aix-en-Provence. Il reçoit entre autres les conseils de Susan Manoff, Brigitte Balleys et Sandrine Piau lors de masterclass.

 

Prix « jeune espoir » du Centre Français de Promotion Lyrique au Concours International de la mélodie de Gordes, ainsi que premier prix Mélodie Française au concours international de chant de Marmande en 2019, il reçoit également le prix Dussurget « Jeune espoir » de la fondation Gabriel Dussurget en juin 2019.

 

Il fait ses débuts sur scène en interprétant le rôle de la Triade lors de la création de l’Opéra BaroKKo  au Théâtre Académique de Perm (Russie) puis au Baltic House Festival en 2019 (Saint-Petersbourg) dans une mise en scène de Serge Noyelle.

Au fil d’une démarche artistique originale, il travaille avec la compagnie Théâtre NoNo avec laquelle il initie une recherche autour de la voix de contre-ténor et son rapport à la théâtralité et la création contemporaine.

 

Il collabore également en tant que soliste aux créations de l’ensemble Concerto Soave dirigé par Jean-Marc Aymes, notamment dans Admeto de Händel à La Criée (Marseille) ainsi que dans La contesa de numi d'Antonio Caldara dans le cadre du festival musical de Namur (CAV&MA). 

Rémy forme par ailleurs un duo avec le jeune pianiste Yoann Pourre, avec lequel il explore le répertoire du lied et de la mélodie. Ils se produisent notamment en récital au Lavaux Classic (Lausanne), aux Musicales du Luberon (Gordes) et à la Folle Criée (Marseille).

 

Lauréat 2021 de la fondation Royaumont dans le rôle d'Ottone (Agrippina), Rémy intègre par ailleurs, la même année, l'atelier lyrique d'Opera Fuoco dirigé par David Stern