DSC_0666 3.jpg

Titulaire d’une licence de droit, et après des études d’accordéon au CRR d’Avignon, Rémy Bres-Feuillet étudie le chant lyrique au CNRR de Marseille où il perfectionne sa technique vocale auprès de Magali Damonte ainsi que Mareike Schellenberger au CRR d’Aix-en- Provence. Il reçoit entre autres les conseils de Susan Manoff, Brigitte Balleys et Sandrine Piau.

 

Prix « jeune espoir » du Centre Français de Promotion Lyrique au Concours International de la mélodie de Gordes, ainsi que premier prix Mélodie Française au concours international de chant de Marmande en 2019, il reçoit également le prix Dussurget « Jeune espoir » de la fondation Gabriel Dussurget en juin 2019 à Aix-en- Provence.

 

En 2021, il est finaliste et lauréat du Young Artist Award lors du Concours Cesti du Innsbrucker Festwochen der Alten Musik

Il fait ses débuts sur scène en interprétant le rôle de la Triade lors de la création de l’Opéra BaroKKo au Théâtre Académique de Perm (Russie) puis au Baltic House Festival en 2019 (Saint-Petersbourg) dans une mise en scène de Serge Noyelle.


Au fil d’une démarche artistique originale, il travaille avec la compagnie Théâtre NoNo avec laquelle il initie une recherche autour de la voix de contre-ténor et son rapport à la théâtralité et la création contemporaine. Il collabore également en tant que soliste aux créations de l’ensemble Concerto Soave, notamment dans l’Admeto de Händel dans le rôle de Trasimède à La Criée (Marseille) ainsi que dans La contesa de numi de Caldara dans le rôle de Giove lors du Festival Musical de Namur en 2021 (CAV&MA).

 

La même année, il fait son entrée à Opera Fuoco dirigé par David Stern est devient lauréat de la fondation Royaumont en interprétant le rôle d’Ottone (Agrippina, Händel) sous la direction de Mariame Clément et Benoit Hartoin (Les Arts Florissants, Le Concert d’Astrée...)

Parmi ses projets, le Cygne dans Carmina Burana (C. Orff) à l’Opéra de Saint-Etienne (2022), Tolomeo dans Giulio Cesare de Händel à l’Opera de Leipzig (2023)...